A moins que l’ex premier ministre ne soit venu pour prendre sa « part » comme le faisait le général Jeannot Lacaze. C’est toujours après les élections dans les dictatures tropicales que les officines mafieuses France-africaines font toujours parler d’elles. Et pour ces mafieux en col blanc, le Togo est un terreau pour tout officiel français en disgrâce en France et surtout en fin de vie.

En 1998, c’est Michel Rocard qui avait fait la publicité à Bruxelles pour que les européens acceptent la capture éhontée du pouvoir par Eyadema au détriment de Gilchrist Olympio. Le Pr Léopold Gnininvi de la CDPA très remonté écrira une lettre ouverte à son collègue socialiste « En tant que socialiste, c’est la dictature que vous proposez aux togolais ? ». Depuis, l’homme politique s’était terré et avait même pris le cap vers les pays asiatiques pour le compte de son pays et de son parti le PS. On le savait, et le Lynx reviendra bientôt vous éclairer sur un plateau de dossiers entre cette France qui en marre du cas togolais chers lecteurs. La fortune de Bodjona Akoussoulelou Pascal et plusieurs hauts cadres de Faure et le prince lui même fait actuellement grincer les dents dans l’hexagone et Michel Rocard a fini par comprendre qu’il faut faire quelque chose. On n’est pas loin du confrère Nice Matin qui finit par lancer un titre acerbe dans un article au visage du dictateur Mobutu qui lui fit sortir ses gongs : Le faux monnayeur. Un signe de mécontentement de la France et partant de Nicolas Sarkozy et du réseau des francmaçons dans un condensé d’une rare violence de Michel Rocard comme avertissement au jeune despote Faure « La corruption empêche le développement et, par conséquent, il faudrait que la grosse corruption soit vraiment pourchassée et dénoncée Il vous appartient à vous tous de veiller à ce que l’appareil de l’Etat, celui de la justice et de la police puisse attaquer les gros poissons plus que les petits dans ce combat contre la corruption ». De qui parle Michel Rocard? Le pauvre togolais n’a jamais volé son pays. Le paysan togolais non plus ! Alors de qui parle t-il ? Et pourquoi a t-il choisi les moments où Faure dépenserait des milliards pour ses voyages pour en parler ?

Pauvre Togo, si Michel Rocard pouvait comprendre et arrêter Faure pour son bonheur. Mais ce qui fâche ici, c’est le mépris que cet homme politique de gauche à pour les nègres. En 1986, devant un parterre d’étudiants à Niamey, le professeur Cheik Anta Diop avertissait : « Pour la reconnaissance des valeurs noires et de l’homme noir en général, la gauche française est plus cruelle que la droite » Nous osons toujours croire au Lynx que Michel Rocard n’emportera pas pour son retour dans son pays,ces valises à billets des Gnassingbé qui ont fini par souiller tous les politiques de droite comme de gauche français.

Camus Ali Lynx.info

Source : http://www.lynxtogo.info/economie/783-michel-rocard-il-veut-arreter-faure-pour-le-bonheur-des-togolais-.html

Share