Communiqué du 11 octobre 2010

En créant l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Jean Pierre Fabre vient de satisfaire l’une des premières revendications de ses partisans : prendre enfin son autonomie par rapport à Gilchrist Olympio et le feu parti de l’Union des Forces du Changement (UFC) qui a été auto-implosé en marge de la démocratie par le fondateur, lequel n’a rien trouvé de mieux Plus >