AFRIQUE Politique

AFRISCOOP : BURKINA FASO – TOGO – BENIN : LE FEU EST A VOS PORTES…

Ecrit par Hilarion DEMBELE, AFRISCOOP, 11 mars 2011, http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article3251

Morceaux choisis : «…On ne peut jamais tromper tout le peuple au même moment ». Cette maxime politique s’applique de façon implacable…aux régimes de Blaise COMPAORE, Faure GNASSINGBE et de Thomas Boni YAYI…» «…Plusieurs jours après les évènements tragiques de Koudougou qui ont arraché la vie à 06 personnes, la tension est encore montée ce 07 mars sur le sol burkinabé. Les localités de Kutenga et de Koupela ont été l’épicentre de cette nouvelle montée du mercure social…»

FF : En rappelant que dans un certain nombre de pays d’Afrique de l’Ouest la question sociale est au centre des motivations qui poussent les populations à se soulever et à manifester, Hilarion DEMBELE replace le débat au fond dans la mesure où la situation intenable des couches les plus larges de la population est bien souvent la conséquence d’une gouvernance autocratique qui détourne la richesse nationale au profit du clan au pouvoir.

TOGO Diplomatie

SAVOIR NEWS : 7 NOUVEAUX AMBASSADEURS ACCREDITES AU TOGO

Publié par SAVOIR NEWS,  17 mars 2011, http://www.savoirnews.com/index.php?option=com_content&view=article&id=2828:journee-dense-pour-faure-gnassingbe-7-nouveaux-ambassadeurs-accredites-au-togo&catid=35:politique&Itemid=71

Morceaux choisis : «…Un fort ballet diplomatique jeudi au Palais présidentiel à Lomé. Sept nouveaux ambassadeurs ont présenté leur lettre de créance au chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé…» « …Principal point commun des déclarations de ces diplomates devant les caméras et micros des médias d’Etat: Renforcement des liens de coopération entre leur pays et le Togo…»

FF : Les togolais aimeraient connaitre si les sept ambassadeurs qui défilaient devant le Chef de l’Etat, le jour même où les Forces de sécurité togolaises se déchainaient dans les rues de Lomé contre les manifestants qui récusaient un projet de loi gouvernemental menaçant les libertés publiques, faisant de nombreux blessés et procédant à de nombreuses arrestations, ont bien rendu compte de la manière dont Faure GNASSINGBE traite l’opposition et conçoit le dialogue politique et social ? Nous espérons que MM. Clifford Shimane MARIBE du Botswana, Miroslav HACEK de la Slovaquie, Mme Olga CABARGA GOMEZ de l’Espagne, Kjell LILLERUD de la Norvège, Jonk Hak SE de la Corée du Nord, Andrea SEMADENI de la Suisse et Tullio GUMA de l’Italie, ont bien transmis dans leur dépêche le compte-rendu de la répression du 17 mars.

LIBERTE : FAURE GNASSINGBE ET SON AMI BODJONA S’AMUSENT

Ecrit par Alain SIMOUBA LIBERTE HEBDO TOGO, 16 mars 2011, http://www.togosite.com/?q=node/660

Morceaux choisis : «…Les Ambassadeurs occidentaux doivent aider à mettre fin à la pagaille gouvernementale au Togo…» «…Ce qui se passe dans notre pays depuis plusieurs mois, notamment après la dernière présidentielle est si grave, que nous avons choisi d’interpeller le groupe des Ambassadeurs de France, d’Allemagne, des USA, la Mission de l’UE et le Bureau du PNUD au Togo, afin qu’il puisse faire comprendre…que ce n’est pas ainsi qu’on gouverne un peuple…»

FF : Il est parfois bon de répéter les faits. Alain SIMOUBA relève toutes les contradictions qui existent entre les discours lénifiants du pouvoir et les actes politiques graves que pose jour après jour le gouvernement de Faure GNASSINGBE contre les libertés publiques : politiques, économiques et d’expression. Jusqu’à quand durera leur amusement. Jusqu’à ce que le peuple, dans la rue, en décide autrement.

TOGO Droits Humains

ONU : LE TOGO INVITE PAR LES EXPERTS DU COMITE DES DROITS DE L’HOMME A ACCELERER LE RYTHME DE SES REFORMES JURIDIQUES

ONU Assemblée générale DH/CT/728 15 mars 2011 http://www.un.org/News/fr-press/docs/2011/DHCT728.doc.htm

Morceaux choisis : «…Mme ZONKE ZANELE MAJODINA : …Nous sommes satisfaits par la franchise de la délégation, a-t-elle ajouté, mais il n’en reste pas moins que nous avons toujours des préoccupations, notamment celles portant sur le fait que tant de projets de loi sont en suspens Elle a également souligné l’importance d’apporter des éclaircissements sur les questions de la détention arbitraire et de l’interdiction de la torture…»

FF : Cela fait longtemps que le Comité des droits de l’homme de l’ONU s’intéresse à la question des droits de l’Homme au Togo ! Rapport après rapport on s’aperçoit hélas au Togo que dans ce domaine les avancées sont aussi minces que du papier à cigarettes et se font  au rythme du pas de la Tortue. C’est ce qu’ont semblé déplorer encore une fois les experts de l’ONU. Il est vrai que dans ce domaine on ne doit rien attendre de positif de la part ce pouvoir. Avec Faure GNASSINGBE c’est plutôt : « droits de l’homme, connais pas » ! Droits de la femme ou plutôt de « mes femmes » et « 2e bureaux », je peux considérer… !

AFRIQUE en LIGNE : PLUS DE 50 % DES ENFANTS SONT « ECONOMIQUEMENT OCCUPES »

Publié par AFRIQUE en LIGNE, 19 mars 2011, http://www.afriquejet.com/afrique-de-l%27ouest/togo/togo:-plus-de-50-pc-des-enfants-sont-%27economiquement-occupes%27-201103195624.html

Morceaux choisis : «…Une enquête nationale publiée…révèle que plus de 50 pour cent des enfants du Togo «sont économiquement occupés»… Ils sont victimes du travail des enfants, soulignant que le taux « est énorme et appelle à des actions engagées et urgentes pour contrer ce mal…».

FF : Cette enquête nationale de la Direction  générale du  travail et des lois sociales, confirme bien la situation déplorable des droits humains. Il est d’ailleurs étonnant que cette grave question n’ait pas été examinée lors de la dernière réunion du Comité des droits de l’homme de l’ONU.

TOGO Economie

La Lettre du Continent : LES BONNES AFFAIRES DE L’INFLUENTE INGRID

Publié dans La Lettre du Continent N° 607 du 10/03/2011 http://www.togosite.com/?q=node/632

Morceaux choisis : «…Puissante femme de l’ombre, Ingrid AWADE œuvre à la préparation des festivités du cinquantenaire de l’indépendance du Togo. Et en fait profiter ses proches… Elle s’est rapprochée des hommes d’affaires de son réseau. La plupart sont d’ethnie kabyé comme elle-même, à l’instar de Kpatcha BASSAYI, patron de la société de BTP CENTRO, ou de Germain MEBA, directeur de la société d’informatique CIB-INTA…»

FF : La Lettre du Continent semble confirmer qu’en matière économique au Togo, c’est toujours pareil. On prend les mêmes et on recommence ! Ainsi marche l’économie togolaise sous le régime du clan au pouvoir. Si la rue togolaise demain, arrive à chasser Faure GNASSINGBE du pouvoir, comme la rue Tunisienne a réussi à chasser Ben ALI, il ne serait pas impossible que l’on trouve dans les luxueuses villas de Faure le même trésor de guerre que celui trouvé à Tunis dans une des villas de Ben ALI (27 millions d’Euros dans une seule villa) ! On ne serait pas étonnés d’apprendre que l’économie du Togo est gérée par une femme dont les initiales sont I. A.

Les AFRIQUES : LE GROUPE BOLLORE FAIT UN RETOUR EN FORCE AU PAL

Ecrit Par Olivier TOVOR, Lomé, Les AFRIQUES, 7 mars 2011, http://www.lesafriques.com/actualite/togo-le-groupe-bollore-fait-un-retour-en-force-au-pal.html?Itemid=89?article=280440

Morceaux choisis : «…Bolloré Logistics,…qui s’est repositionné au Togo, lance un chantier de 300 milliards de francs CFA au Port autonome de Lomé (PAL)… »  …«Aujourd’hui, lorsque nous montrons au Togo que nous sommes prêts à investir, nous montrons aussi à tous les investisseurs du monde qu’ils soient américains, japonais russes que c’est ici et aujourd’hui qu’il faut investir».

FF : Si Vincent BOLLORE en personne, a cru bon de faire le voyage de Lomé, le 4 mars, pour donner le premier coup de pioche du Chantier en compagnie de Faure, c’est semble-t-il qu’il considère comme acquise la stabilité du pouvoir de Faure GNASSINGBE. Pourtant les Togolais par dizaines de milliers continuent de contester sa légitimité présidentielle et sa gouvernance chaque samedi. En matière d’investissements on se souvient encore au Togo du « retour » de BOLLORE au PAL et des conditions rocambolesques dans  lesquelles Jacques DUPUYDAUBY avait été chassé du Togo – au mépris d’une décision de justice qui lui avait donné raison contre le groupe BOLLORE un an auparavant – et avait dû abandonner en une journée, ses deux sociétés S2M et S3M. Peut-être le groupe BOLLORE a-t-il reçu lui de meilleures garanties sur la stabilité des investissements au Togo ?… De qui ?… Mais a-t-il avancé sur le Bénin ? Paroles… paroles… paroles… ?

TOGO Enseignement Université

AfriSCOOP :  LES ETUDIANTS DECIDES A DENONCER DORENAVANT LEUR QUOTIDIEN !

Ecrit par Francis AMOUZOU, AfriSCOOP, 12 mars 2011  http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article3257

Morceaux choisis : «…Va-t-on de nouveau assister à la programmation de nouvelles séries d’Assemblées générales estudiantines revendicatives sur le campus de Lomé ?… Une chose est certaine : les étudiants réunis au sein du MEET ne sont plus disposés à regarder piétiner leurs droits. Ils ont exprimé sans détours, ce vendredi 11 mars, cette nouvelle disposition d’esprit… »

FF : Après ce premier succès qui lui a permis d’organiser une AG qui avait été interdite par le pouvoir le Mouvement pour l’épanouissement des étudiants du Togo aurait-il l’intention de pousser plus loin son avantage en élargissant la mobilisation ? Nous suggérons aux étudiants Togolais d’agréger leurs forces à celle du mouvement social. L’union fait la force c’est bien connu ! Mais un conseil éclairé : la révolution n’a pas besoin  d’acteurs « illuminés » mais bien au contraire de combattants bien conscients de la nature des enjeux ! Le quotidien, c’est aussi l’emploi, les salaires et le pouvoir d’achat !

TOGO Médias-Presse

KANAL K : FENETRE SUR L’AFRIQUE 26 MARS 2011 : ACTUALITE POLITIQUE COTE-D’IVOIRE, TOGO, BENIN LIBYE

KANAL K « Fenêtre sur l’Afrique » du 26 Mars 2011 http://www.icilome.com/nouvelles/news.asp?id=11&idnews=17157

Morceaux choisis : « Sylvain AMOS :…Nous apprenons également la création d’un Front de plusieurs associations entendez par là Front sage avec toujours les anciens acteurs entre autres Maitre Jean DEGLI et Agbéyomé KODJO, Maitre APEVON et autres. Pensez-vous qu’ils sont capables aujourd’hui de créer une dynamique dans cette ….. » «…ATTISSO Sassou Fulbert : Je dois vous dire que le Front sage a été créé également à la suie d’une conférence de presse qu’un certain nombre d’associations ont tenue il y a quelques semaines. Moi je ne suis pas dans la ligne de ce Front Sage, je dois vous le dire. Je peux vous informer par exemple que le FRONT SAGE a participé à la réunion que M. Pascal BODJONA a organisée hier pour harmoniser la loi qui refuse justement que les populations togolaises manifestent sur la voie publique. Vous savez qu’il y a une loi que le Ministre Pascal BODJONA a introduit dans le circuit pour règlementer la liberté de manifester sur la voie publique. Ce projet de loi a suscité un tollé général. Il y a eu une levée de boucliers générale dans le pays, les partis politiques, les associations, les personnalités politiques du pays ont annoncé une marche générale contre l’adoption de cette loi et je dois vous dire que le FRONT SAGE a  participé pas plus tard qu’hier à la mise en forme de cette loi. Moi, je dois vous dire que je ne suis pas totalement en phase avec ce FRONT SAGE. D’ailleurs les populations togolaises ne savent pas encore ce que c’est que ce FRONT et le rôle qu’il entend jouer dans le paysage politique togolais…»

FF : Nous avons choisi de transcrire ici la conversation entre Sylvain AMOS et ATTISSO Sassou Fulbert, car elle éclaire d’un jour particulier  les manœuvres auxquelles tente de se livrer le RPT pour essayer de s’assurer des soutiens divers et variés. Nous ne sommes pas surs que cela contribue à éclairer les citoyens sur les engagements respectifs des uns et des autres. Le FRONT SAGE semble être une association surtout de juristes, mais le but recherché demeure flou tant que ses objectifs réels et les alliances pour y parvenir ne seront pas clarifiées.

MO5-TOGO : LIBERTÉ PRESSE : CARRÉ JEUNES, UNE QUATRIÈME RADIO FERMÉE AU TOGO

Écrit par Sophie Lawson, MO5-TOGO, 17 mars 2011, http://www.mo5-togo.com/actualites/2413-liberte-de-presse-carre-jeunes-une-quatrieme-radio-fermee.html

Morceaux choisis : «…L’ART&P a déjà fermé trois autres radios, Metropolys, X-Solaire et Providence, pour non obtention de récépissé. Si les trois dernières, surtout X-Solaire, sont connues pour leur opposition au régime de Faure Gnassingbé, il n’en est pas de même de “Carré Jeunes”, une radio d’ordre culturel… »

FF : Il semble que Faure GNASSINGBE, son ministre BODJONA et ses sous-ministres sont de plus en plus fébriles au point d’avoir si peur, même d’une radio diffusant des contenus culturels. Cette accentuation de la restriction des libertés publiques signifierait-elle que la révolution togolaise est à ce point déjà en marche, sans que personne encore ne s’en soit  aperçu ? On se demande quand est-ce que l’on fera taire tout le monde ? A qui le tour ?

SAVOIR NEWS :  RADIOS SUSPENDUES: « SOS JOURNALISTE EN DANGER » POUR UNE JOURNEE « SANS PRESSE » JEUDI PROCHAIN

Ecrit par Nicolas KOFFIGAN, SAVOIR NEWS, 8 mars 2011, http://www.savoirnews.com/index.php?option=com_content&view=article&id=2775:radios-suspendues-qsos-journaliste-en-dangerq-pour-une-journee-qsans-presseq-jeudi-prochain&catid=45:medias&Itemid=82

Morceaux choisis : «…Dans un communiqué lu par la trésorière de « SOS journaliste en danger »  Fabi KWASSI, l’Association « constate avec regret que le chef de l’Etat reste silencieux face à cette dérive illégale violant ainsi les dispositions de la loi sur le secteur des postes et télécommunications… ».

FF : La liberté de la presse et un indicateur précieux de la bonne ou mauvaise santé des démocraties. Démocratie ! Peut-on parler au Togo de démocratie lorsque les journaux sont trainés devant des tribunaux, les radios fermés, les députés de l’opposition démis de leurs fonctions, des dirigeants de sociétés enfermés arbitrairement (ReDeMaRe), que des prisonniers politiques croupissent toujours dans les prisons du Togo ?… Faure Gnassingbé oublie-t-il de libérer le DG de ReDeMaRe pour l’empêcher d’assurer sa défense normalement et de se soigner ? Ou a-t-il peur que ce dernier ne réclame à juste titre ce qui a disparu des caisses de ReDeMaRe ?

TOGO Politique

AFRISCOOP : Manifestation désormais 3 fois par semaine !

Ecrit par Francis AMOUZOU, © AfriSCOOP, 19 mars 2011  http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article3310

Morceaux choisis : «…Encore gazés mais toujours déterminés… les leaders et sympathisants du Frac (Front républicain pour l’alternance et le changement). Mais ces opposants au RPT (au pouvoir) sont décidés à ne plus faire machine arrière, dans le cadre de la revendication des libertés publiques au Togo… On s’était habitué aux manifestations hebdomadaires du Frac depuis mars 2010. Désormais, il va falloir compter avec le Frac dans les rues de Lomé les jeudis, vendredis et samedis…»

FF : Sans doute dopé par les résultats concrets déjà obtenus par la RUE en Tunisie et en Egypte, et par l’extension des mouvements de revendications à bien d’autres pays réputés pour leur gouvernance autocratique très dure,  le FRAC semble manifestement vouloir porter la contestation à un niveau supérieur en changeant de vitesse et surtout la fréquence des manifestations. C’est bien joué ! Et surtout pourquoi se gêner en effet, puisque avec son projet de loi visant à porter gravement atteinte aux libertés publiques, Faure GNASSINGBE et Pascal BODJONA chargé de concocter le texte, leur servent les arguments sur un  plateau d’argent ! Mais comment arrêter le vent de liberté venant des pays arabes ? Voilà l’équation que doit résoudre Faure GNASSINGBE !

AFRISCOOP : Revendications socio-politiques Le Togolais a faim mais ne veut plus des marches…

Ecrit  par Faustin AMOUSSOUVI, AfriSCOOP, 18 mars 2011, http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article3298

Morceaux choisis : «…La gendarmerie togolaise a certes empêché la tenue de la manifestation anti « projet de loi de BODJONA » annoncée ce jeudi 17 mars 2011. Mais, un constat amer s’avère nécessaire : les Togolais veulent voir se matérialiser des changements radicaux dans leur pays, mais ne sont plus du tout disposés à contester le pouvoir RPT dans les rues…»

FF : Sous un titre provocateur, Faustin AMOUSSOUVI, après avoir très bien décrit les nombreux motifs qui devraient conduire le peuple togolais à exiger avec beaucoup plus de force le départ de Faure GNASSINGBE, regrette l’attentisme d’une partie de la population, ce qui renforce d’autant selon lui  le « respect et le mérite au petit nombre de Togolais qui battent chaque samedi les pavés ». Il semble qu’il ait été partiellement entendu, si l’on observe les mobilisations qui ont suivi les violentes répressions du 17 mars, perpétrées par les forces de sécurité à l’encontre des contestataires du projet de loi gouvernemental qui porte atteinte à l’exercice libertés publiques. Ce regain de vigueur contestataire est encourageant, nonobstant les atermoiements d’une partie de l’opposition togolaise qui ne contribuent pas à éclairer la ligne de démarcation entre les vrais combattants de la vérité des urnes et des comptes publics et les partisans du compromis avec le pouvoir RPT/AGO ! Quels changements peut-on attendre sans institutionnalisation du dialogue ?

AFRISCOOP : Léger remaniement ministériel Faure fait du neuf avec du vieux

Ecrit par Faustin AMOUSSOUVI, AfriSCOOP, 16 mars 2011  http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article3286

Morceaux choisis : «…Encore du changement dans l’équipe « HOUNGBO 2 » en l’espace de moins d’un mois. Après la nomination du ministre TOZOUN de la Justice à la HAAC (autorité de réglementation des médias) vendredi dernier, Faure GNASSINGBE a porté ce 16 mars de nouveaux réajustements à son gouvernement…»

FF : Signe des temps ? Faure GNASSINGBE semble éprouver les pires difficultés pour remplacer le PM Gilbert HOUNGBO, pour lequel il n’arrive pas depuis des mois à trouver un point de chute honorable. A défaut, Faure remanie l’équipe RPT/AGO à doses homéopathiques ! Juste pour essayer de montrer que les choses bougent et pour essayer de masquer l’immobilisme récurrent de l’action gouvernementale, avec une équipe RPT/AGO qui s’est déjà largement discréditée et semble complètement carbonisée. Pourtant, à bien observer les gesticulations de certains, Il ne semble pas manquer au Togo de candidats à la primature. Mais peut-être pas assez crédibles aux yeux de Faure vis-à-vis de la communauté internationale et des bailleurs ! Que c’est dur la politique ! A force de réajuster, il n’y a presque plus de marge !

AFRISCOOP : Kofi Yamgnane revient au bercail !

Ecrit par Faustin AMOUSSOUVI,  AfriSCOOP, 12 mars 2011, http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article3258

Morceaux choisis : «…C’est Sam DJOBO de Sursaut-Togo, un proche collaborateur de M. YAMGNANE, qui a porté l’information à la connaissance de la foule. Une annonce qui a déchaîné pendant plusieurs minutes un grand enthousiasme au sein du public de ce Front ce 12 mars 2011… »

FF : Dans le n° 2 des commentaires de la presse du mois de février, nous avions relevé la longue absence de Kofi YAMGNANE à Lomé depuis son départ au lendemain de l’élection présidentielle de mars 2010. Le voici revenu au Pays avec des positions très fermes et dépourvues d’ambiguïté, sur la nécessité de continuer le combat pour la vérité des urnes et des comptes, et de maintenir la cohésion du FRAC qui mène la résistance-citoyenne depuis un an. Nous saluons positivement son retour et souhaitons bonne chance à SURSAUT TOGO dont il vient d’annoncer la transformation en parti politique et le renforcement du FRAC auquel son parti doit adhérer. Il va falloir compter sur lui en 2015, à moins que le vent du Burkina Faso ne souffle fort sur le Togo.

LIBERTE HEBDO : Faure, un Président très malheureux !

Ecrit par Alain SIMOUBA LIBERTE HEBDO TOGO, 11 mars 2011 http://www.togosite.com/?q=node/590

Morceaux choisis : «…Le 12 avril prochain, cela fera deux ans jour pour jour qu’une affaire de coup d’Etat en préparation sans tête ni queue a ébranlé au milieu de la nuit le quartier de Kégué avec des tirs d’obus sur le domicile du député RPT. Le 15 avril 2009, Faure Gnassingbé fera embastiller son demi-frère KPATCHA à l’Agence nationale des renseignements (ANR)…»

FF : Parmi les nombreuses épines que Faure GNASSINGBE traine dans ses chaussures, le cas Kpatcha GNASSINGBE, son demi-frère semble être la plus grosse. Aucune procédure judiciaire digne de ce nom, aucun procès en vue, et des détenus maintenus au secret dans le plus total irrespect des droits. Un peu comme s’ils étaient à Guantanamo. Plus le temps passe et plus il sera difficile à Faure de sortir indemne de cette affaire, dont tout le monde au Togo semble s’accorder pour dire qu’elle ressemble davantage à un règlement de comptes familial qu’à un coup d’Etat. Une occasion pour CVU-Togo-Diaspora de continuer à exiger du pouvoir politique la libération immédiate et sans conditions de tous les prisonniers politiques du Togo, sans aucune exception. Deux ans de prison… mais si KPATCHA n’est libéré qu’en 2015 lors des élections présidentielles ?

SAVOIR NEWS : POUR LES SCRUTINS À VENIR : QUATORZE PARTIS POLITIQUES SIGNENT UN CODE DE BONNE CONDUITE

Ecrit par Lambert ATISSO, SAVOIR NEWS, 10 mars 2011  http://www.savoirnews.com/index.php?option=com_content&view=article&id=2789:pour-les-scrutins-a-venir-quatorze-partis-politiques-signent-un-code-de-bonne-conduite&catid=35:politique&Itemid=71

Morceaux choisis : «…Parmi les partis politiques signataires de ce document figurent le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT, le parti au pouvoir), l’Union des Forces de Changement (UFC, principal parti d’opposition), le Comité d’Action pour le Renouveau (Car, deuxième parti d’opposition), la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA, opposition), l’Alliance et l’Organisation pour Bâtir un Togo Uni et Solidaire (OBUTS, opposition)…»

FF : Avec quelques efforts de plus nous pourrions encore assister au Togo à une énième réédition de l’ « Union sacrée ». Qui peut encore croire avec sérieux au Togo à la sincérité du RPT lorsqu’il signe un « CODE de BONNE CONDUITE » pour les élections, alors qu’il les vole systématiquement depuis plus de quarante ans aux Togolais ! Si le RPT était vraiment devenu l’ «AMI » de la Vérité des Urnes nous le saurions au moins depuis l’élection présidentielle du 4 mars 2010 ! Ceux qui ont signé ce texte s’arrangeront maintenant avec les électeurs pour aller leur dire que le RPT serait devenu subitement vertueux sans avoir préalablement apuré le passif de l’élection présidentielle ! Bon courage. C’est en analysant le passé que l’on sait s’il y a eu une bonne conduite ! C’est comme la bonne gouvernance… ! On ne voit rien dans le rétroviseur au Togo !

AFRISCOOP : LE RPT JOUE A UNE RECUPERATION CYNIQUE

Ecrit par par Faustin AMOUSSOUVI, AfriSCOOP, 9 mars 2011 http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article3238

Morceaux choisis : «…Après l’invitation lancée au parti du Jean-Pierre FABRE (L’ANC) le 24 février dernier, c’était au tour du CAR de Me Paul APEVON d’être invité par la présidence togolaise. Ce 07 mars, le Car a répondu « à la main tendue » du RPT. Un « oui » que le régime de Lomé a vite fait d’instrumentaliser… ».

FF : Après le refus de l’ANC de participer à un dialogue avec le RPT et Faure GNASSINGBE, avant que ne soient remplis un certain nombre de préalables, tels la réintégration de ses 9 députés exclus de l’Assemblée nationale, l’avenir nous dira rapidement si le CAR n’a pas joué les apprentis sorciers en acceptant de participer de manière individuelle à ce qui semble tourner au monologue, vu l’instrumentalisation politique qu’à aussitôt commencé à en faire le pouvoir. Le seul véritable dialogue consiste en une discussion plénière de l’ensemble des acteurs politiques et mouvements citoyens sur une base contractuelle claire. La récupération a toujours marché au Togo car il existe des acteurs qui se sont spécialisés dans ce métier… contre parfois de l’argent frais…

Le TOGOLAIS.COM : «DIALOGUE INCLUSIF» : QUI PEUT ENCORE Y CROIRE, ALORS QUE LA REVOLUTION FRAPPE A LA PORTE AU TOGO

Publié par PARTI DES TRAVAILLEURS, 07 Mars 2011 http://www.letogolais.com/article.html?nid=4444

Morceaux choisis : « …le gouvernement illégitime et impopulaire de Faure Essozimna GNASSINGBE vient de proposer, coup sur coup, la tenue d’un « Dialogue inclusif » et l’adoption d’un projet de loi relatif aux « conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation sur la voie publique… ».

FF : Le Parti des Travailleurs semble avoir bien perçu les contradictions et surtout l’étroitesse des limites du « dialogue » façon Faure GNASSINGBE et RPT. D’un côté on semble faire de la communication – surtout à destination des bailleurs de fonds partenaires du Togo – pour dire que l’on est un « démocrate », de l’autre et dans le même temps on tente de légiférer pour restreindre l’exercice des libertés publiques. C’est ce que l’on appelle aussi la politique de la « carotte et du bâton » ! Faure dit qu’il veut maintenant un débat inclusif ? Allez comprendre !

TOGO Social

Chronique de la Semaine : SUSPENSION ALLOCATION DEPART A LA RETRAITE ET AUGMENTATION DU PRIX ELECTRICITE : LES SYNDICATS SORTENT ENFIN DE LEUR SOMMEIL

Ecrit par P.A, Chronique de la Semaine, 11 mars 2011 http://www.togosite.com/?q=node/584

Morceaux choisis : «…L’augmentation du prix du Kwh, indiquent-ils, a un impact négatif sur le pouvoir d’achat des Togolais et par rapport à l’augmentation des salaires, il y a une disparité…» «…Une chose est cependant à regretter: sur les six centrales syndicales des travailleurs, seules deux se sont prononcées sur les conditions de vie des Togolais, un signe de l’absence de cohésion au sein de l’Intersyndicale. Une situation préjudiciable au bien-être des travailleurs…»

FF : En plus des augmentations du prix de l’électricité, que dire par exemple lorsque des familles togolaises reçoivent des factures d’électricité fictives, alors qu’il n’y a aucun occupant dans les maisons ? Comme pour les étudiants, les travailleurs les plus conscients devraient de manière urgente agréger leurs forces avec celle du mouvement qui ne cesse de grandir chaque samedi. On ne répètera jamais assez que seule « l’Union fait la force » ! Et tant pis pour ceux qui trainent les pieds, ils seront toujours les bienvenus lorsque le mouvement aura pris encore plus d’ampleur qu’il deviendra inévitable d’y participer !

Pièces Jointes

François FABREGAT commente la presse Togolaise et Africaine : N°4 - Mars 2011
Titre: François FABREGAT commente la presse Togolaise et Africaine : N°4 - Mars 2011 (32 clics)
Légende:
Nom du fichier: CVU-Togo-Diaspora-FFabregat-Commente-presse-no-04-2011.03.31.pdf
Taille: 831 kB

Share