Vincent Hervouët a pu parler à Laurent Gbagbo mardi soir vers 19h30. Retranché dans le bunker de sa résidence à Abidjan, il affirme que “la Côte d’Ivoire vit un coup d’Etat”. “La France est entrée directement en guerre contre nous”, affirme-t-il avant de conclure qu’il n’est pas un “kamikaze” et ne “recherche pas la mort”.

Share