LE RAJOSEP RECLAME LA LIBERATION DES MANIFESTANTS INTERPELLES

Le mardi 12 Juin 2012, à l’appel du Collectif « Sauvons le Togo », des Togolais ont battu le pavé à Lomé. Plusieurs quartiers de la ville ont été pris d’assaut par des

manifestants.

Le Réseau des journalistes sur la sécurité humaine et la paix (RAJOSEP) suit de près le déroulement de cette manifestation.

Le RAJOSEP note que cette manifestation est émaillée de violence.

Le RAJOSEP a été témoin de l’arrestation de deux manifestants non loin du domicile du Chef canton d’Amoutivé.

Le RAJOSEP a constaté que ces manifestants ont été embarqués dans une fourgonnette de la police immatriculée RT 0463A.

Le RAJOSEP rappelle que le droit à la manifestation est garanti par la Constitution togolaise.

Le RAJOSEP constate que des manifestants sont souvent arrêtés au cours de ces manifestations.

Le RAJOSEP demande la libération immédiate de ces manifestants.

Le RAJOSEP rappelle à toute la communauté nationale et internationale que plusieurs indicateurs de conflits sont au rouge.

Le RAJOSEP appelle les autorités togolaises à faire preuve de responsabilité et œuvrer pour l’apaisement du climat sociopolitique togolais.

 

Fait à Lomé, le 12 Juin 2012

Pour le Bureau,

Le Président

Combey D. COMBETEY

Pièces Jointes

Communiqué de presse relatif à la manifestation de « Sauvons le Togo »
Titre: Communiqué de presse relatif à la manifestation de « Sauvons le Togo » (0 clic)
Légende:
Nom du fichier: communique-de-presse-manifestation-sauvons-le-togo.pdf
Taille: 98 kB

Share