29 juin 2012

Lors des manifestations organisées par la communauté de la diaspora togolaise et des amis du Togo à Paris les 20 et 22 juin 2012, nous avions lancé un appel pour que cesse « l’usage intempestif de la force et des gaz lacrymogènes dans un pays où les hôpitaux manquent du minimum pour soigner et où les populations appauvries ne disposent pas de moyens pour assurer leur survie ».

Nos Plus >