Que se passe-t-il vraiment dans ce pays pour toutes ces dames se bousculent et quittent leurs maris et foyers pour chercher à tout prix à devenir la première dame? En 2005 certains officiers des FAT étaient contre l’accession de Faure Gnassingbé à la magistrature suprême sous prétexte que ce dernier n’est pas stable, sérieux et qu’il ne fait que courir derrière toutes sortes de femmes.

Aujourd’hui 7 ans après la prétendue allégeance, il est demeuré dans le célibat avec une longue liste d’intimes que nous allons parcourir une à une.

-Marie-Laure TRENOU, elle était mannequin à Paris et a eu une fille avec Faure, quand ce dernier séjournait en tant qu’étudiant dans la capitale française. Marie-Laure était très aimée et appréciée par la grand-mère maternelle de Faure, mais hélas pas la mère même de Faure. Elle est entre Paris et Lomé avec sa fille. Dès qu’elle est à Lomé, elle a un chauffeur et des gardes du corps. A un moment donné, elle avait décidé de venir vivre avec sa fille à Lomé. Elle est une femme très effacée, comparativement aux autres qui se revendiquent la place de première dame.

-Carlita AMORIN, elle a eu 2 filles avec Faure. Celle-là n’est pas du tout aimée par Sabine Mensah, la mère de Faure. Elle était avant, la copine d’un ami et frère de Faure dont nous taisons le nom. Et Faure a tout fait pour arracher cette dernière à son ami. Elle ambitionne la place de première dame.

-Rébecca ATAYI, la cinquantaine voire plus; elle est une femme d’un monsieur peu connu des Togolais. Pour de l’argent, des marchés publicitaires, elle a quitté son mari pour Faure. Et aujourd’hui c’est elle qui est la directrice de la société de publicité «Platine». Elle a tous les marchés publicitaires des sociétés d’Etat et de UNIR. Très souvent, c’est elle qui prépare à manger et les escortes viennent chercher pour leur patron.

-Magui GNAKADE, était la femme légitime de Ernest Gnassingbé, le grand frère de Faure avec qui elle avait eu des enfants. Du vivant de leur père Etienne Gnassingbé EYADEMA, un problème avait surgi par rapport à des escapades entre Faure et la belle soeur. Très furieux, Ernest avait voulu éliminer physiquement Faure et le père avait demandé au vieux Yaya MALOU de régler ce problème qui était une honte. Ce qui fut fait. Après la mort de Ernest cette même femme a eu un enfant avec Faure.

-Nini Essau GNEHOU, la fille du Capitaine Charles GNEHOU le frère de Badagnaki la veuve de Eyadema qui à été tué sur son lit d’hôpital de Tokoin par des commandos. Elle a eu 3 filles avec Faure.

-Cina LAWSON, la fille du Capitaine Francisco LAWSON et la cousine de Carlita AMORIN. Elle est très aimée par Sabine Mensah, la mère de Faure. A tel point que Agnélé Magui Mensah, la tente maternelle de Faure va de temps en temps lui rendre visite. Cette relation a commencé 45 jours après son entrée au gouvernement formé en mai 2010.

-Sonia LAWSON, c’est la petite sœur de Cina LAWSON de même père et de même mère. Elle séjourne régulièrement maintenant à Lomé. Lors de son dernier séjour de fin mai et début juin 2012, c’est une voiture de l’Etat de marque Peugeot 407 qui a été mise à sa disposition plus un chauffeur de la fonction publique qui est là 24h/24 même le dimanche.

Il est de ton que la famille GBEDEY et alliées mettent fin rapidement à ces genres de choses et comportements de Collette AQUEREBURU, la mère de Cina et de Sonia. Car tout se passe au domicile de feue Tassi Suzanne Avleyo GBEDEY où vivent ces dernières. Il faut que la mémoire de Tassi Avleyo soit honorée. Aujourd’hui elle pousse ses propres filles dans les bras de Faure juste pour de l’argent, le matériel, les prestiges et pour bien continuer à livrer du vin et champagne à la présidence de la République et à Lomé 2.

-Ingrid Ataféiman AWADE, elle est aujourd’hui Milliardaire. Directrice des impôts sortie de nulle part. Propriétaire de Zénith Communication et plusieurs autres sociétés fictives, sans compter ces appartements en Europe dont un très luxueux à Paris (France). Elle était mariée à un certain Monsieur NANA. Elle a quitté son foyer pour Faure avec l’espoir d’être la première dame. Depuis un temps, elle détient les fonds de l’Etat pour faire des chantages à Faure avec la complicité du ministre de l’Economie et des finances Adji Otèh AYASSOR et que ce dernier appelle affectueusement «Maman». Elle finance le groupe musical TooFan et certaines presses privées du pouvoir.

Ataféiman AWADE n’a pas d’enfants et n’a pas de cœur. Elle dispose d’un groupe de miliciens très nuisibles. Elle a la mainmise sur certains officiers de l’armée togolaise qui lui obéissent comme un chien obéit à son maître. Elle s’est permise de gifler à la nouvelle présidence le Commandant TCHAKPELE responsable du service d’écoute téléphonique des citoyens. Faure Gnassingbé doit savoir que prochainement c’est lui-même que Ingrid AWADE giflera en public de même que le Général Atcha Titikpina et le Lt- Colonel Yotroféi Massina.

-Ige OLATOKUMBO, représentante résident du HCDH à Lomé. Elle est une veuve. A la fin de sa mission, elle quitta Lomé. Le gouvernement est passé par tous les moyens pour la faire revenir. On se demande si elle n’est pas dans des calculs.

-Julie BEGUEDOU, ex bonne de la famille Gnassingbé. Une intime de Faure et subitement, elle est devenue commerçante, femme d’affaires et milliardaire. Elle a presque tous les marchés de commande en exclusivité du Togo.

-Victoire Sédémého TOMEGAH-DOGBE, la dame du PNUD ramenée expressément par Gilbert HOUNGBO juste après sa nomination au poste de Premier ministre. Celle-ci a quitté aussi son mari avec qui elle a eu 3 enfants, dans l’espoir d’être la première dame.

-Némè SODJI née Gnassingbé, est demi-sœur de Faure Gnassingbé de même mère que Essolizame et Naka. Leur mère est Adoudé Christie AKUE. Elle aurait des relations intimes avec sa propre demi-sœur. Inceste et malédictions qui planent dans la famille! Personne n’ose dire la vérité, ni lever le petit doigt pour se plaindre. Pourtant, il faudrait parer au plus pressé.

- Henriette Toutouvi ALANDOU. Elle était la maîtresse de Gervais Koffi Djondo. Celui-ci l’avait envoyé à Londres (Angleterre) pour des études d’anglais. Djondo avait pris en charge tous les frais financiers. Henriette Alandou par malheur croisait sur son chemin un certain Faure Gnassingbé. Ce dernier lui a promis le ciel et la lune. Elle quitta Londres pour s’installer à Paris. Et c’est le début d’une relation amoureuse. Actuellement elle vit à Bruxelles (Belgique).

-Déla DELALI, artiste de la chanson.

-Méimounatou IBRAHIMA

-Melle SOMOKO

-Edwige BADAKOU ancienne miss Togo.

-La fille de John KOUFOR, l’ancien président du Ghana.

- Des femmes des officiers supérieurs des FAT dont nous taisons les noms.

- La femme d’un de ses amis et ancien directeur d’une société d’Etat dont nous taisons le nom.

Pour gouverner un Etat, nous pensons au moins qu’il faille avoir une bonne moralité avant d’aspirer à ce poste noble et prestigieux qui est celui de Président de la République. Nous nous rendons compte du contraire chez le locataire du palais de la marina. Il est impérieux que Faure Gnassingbé change de comportement et qu’il respecte sa fonction. Il est dommage et très regrettable que des citoyens togolais chantent l’éloge de Faure Gnassingbé tous les jours, que DIEU fait, racontent qu’il est un bon président malgré toutes ces dérives pour de l’argent. Demain, on risque de nous raconter qu’il est aussi un homme providentiel, Jésus-Christ. Notre pays ne mérite pas ça.

Bonéro LAWSON (La Nouvelle N° 0004 du 15 juillet au 15 août 2012)

Share