LA campagne électorale a pris fin hier mardi à minuit sur toute l’étendue du territoire national. La CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) a reçu des candidatures venues de presque tous les partis politiques ou regroupements de partis politiques connus et actifs, ainsi que de listes de candidats et groupe de candidats indépendants, soit au total 12 partis politique, 2 regroupements de partis politiques et 15 indépendants.

La campagne s’est bien déroulée malgré quelques accrochages entre les membres d’UNIR, parti de Faure Gnassingbé et les autres formations politique de l’opposition. Dans certains villages ils sont chassés, de même que le parti UFC de GILCHRIST OLYMPIO. Certains candidats d’UNIR promettent aux populations la construction d’écoles, de routes etc.… ce qui ne relève pas de la compétence des députés.

La population attend avec impatience le 25 juillet pour départager tous ces partis politiques qui se croient populaires.

Share