ANALYSE DU 10 FEVRIER 2014

Avec les milliards en valeur monétaire quittant l’Afrique pour les paradis fiscaux ou pour s’investir en Occident, il n’est pas acceptable de croire qu’il s’agit là d’une fatalité où personne n’est responsable. Il y a bien sûr ceux qui organisent de tels circuits fondés sur la ponction des richesses africaines sous toutes ses formes. Il y a aussi l’inconscience Plus >