Logo_Synergie-Togo_2014Communiqué du 1ER Décembre 2014

 

La Diaspora togolaise dans sa grande diversité ne peut rester insensible aux bouleversements intervenus au Burkina-Faso. Le rôle de la Diaspora de ce pays frère et ami a contribué aussi à mettre fin aux velléités de modification de la Constitution.

Au Togo, le peuple souverain s’est choisi une Constitution par référendum en 1992. Depuis, de nombreux changements sont venus dénaturer le choix du peuple togolais.

Il y a cinq ans déjà, lors de son congrès constitutif  à Bonn, le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise avait déjà proposé comme  solution de sagesse  incontournable, le retour à la constitution de 1992, véritable pierre angulaire de la reconstruction d’une démocratie apaisée et prometteuse.

Si le temps n’a pas été mis à profit pour y parvenir, il faut maintenant y remédier  car il y va de l’avenir du Togo tout entier pour poser les bases incontestables de l’Etat de droit,  de l’intérêt général et du développement.

Il est donc du devoir du CMDT de rappeler que les prochaines élections présidentielles  doivent se dérouler dans la paix, la transparence et que de l’ensemble des voix des Togolais de l’intérieur comme de l’extérieur puissent  émerger de la vérité des urnes.

Aussi,  le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise  rappelle que :

1. le droit de vote pour la Diaspora n’est toujours pas d’actualité et qu’une décision des autorités togolaises pour corriger cette anomalie permettrait d’apporter des gages d’une ouverture réelle du pouvoir actuel ;

2. Par ailleurs, l’ensemble de la Diaspora doit s’engager pour choisir et construire  le futur du Togo. Aussi, il est demandé à chaque compatriote de faire tout son possible pour convaincre son entourage pour que les principes fondamentaux du vivre ensemble avec le choix des responsables que le peuple s’offre puisse se faire dans un cadre propice à la vérité des urnes.

La voie de la sagesse est aussi celle qui permet de rentrer dans l’histoire.  C’est aussi la voie qui évitera des bains de sang au Togo.

Le Coordinateur Général du CMDT

Ayité CREPPY

Share