« L’idée de révolution s’épuise dans des querelles de sectes. Elle résultait du constat d’un être qui revendiquait la plénitude de la substance humaine dans une matérialité triomphante, subversive pour l’ordre hiérarchisé. Elle n’était pas seulement cet univers concret des philosophes, mais l’aspiration toujours inassouvie à tout ce que l’homme peut tirer du monde et des autres hommes. » 

[Cf. Plus >