tete-godwin-27-avril-2012« L’Homme véritable ne vit pas seulement de pain. L’homme véritable vit aussi et surtout de Liberté et de Dignité »

Godwin Tété  paraphrasant La Sainte Bible.

« Fort heureusement, la démocratie  ne sera jamais remplacée par la république des experts »

Thomas Piketty Le Capital au XXI e siècle ”
Ed .Seuil, Paris, 2014, P.17.

Au lendemain des horribles hostilités de la Seconde Guerre mondiale, et eu égard à l’inestimable rôle joué par l’Union Soviétique dans l’écrasement du nazisme, les cadres  intellectuels  des pays du Tiers-monde se trouvaient tout à fait séduits par le concept de « parti unique » et sa mise en application. Mieux, avec l’avènement des « indépendances » de ces pays, ce concept ne se discutait même plus ; il apparaissait  aux nouveaux dirigeants de ces nouveaux pays comme un incontournable passage obligé…
Mais, très vite, le « parti unique » se révéla, à l’épreuve de la Vie…, un « parti inique ». Il s’afficha comme le  parti d’un individu ou d’un clan minoritaire : Un parti dictatorial, contre –productif. Aussi devint–il, au cours de la décennie 1980-1990, terriblement boudé, décrié et vomi par l’écrasante majorité des peuples concernés. Et ce, à juste titre !                                                     

Or, voici que, depuis peu de temps, une nouvelle vision”développementiste”, d’abord feutrée, puis de plus en plus pesante, est en train de s’emparer de certaines cerveaux élitistes desdits pays. Ā savoir qu’au fond, la dictature serait «nécessaire» au décollage économique, social et culturel des anciennes colonies en général, de l’Afrique singulièrement. Et d’évoquer, à l’appui de l’ « argumentaire », des nations « émergées » ou « émergentes »-notamment la Chine communiste.

À la vérité, il s’agit d’un discours pro domo, agréable aux oreilles des “despotes obscurs“, des roitelets post et néo-coloniaux : tyranneaux assoiffés de gloriole, de concupiscence et de vanités du monde des humains. En réalité, l’histoire ne connait point de développement économique, social et culturel découlant de la dictature qui soit harmonieux, viable, équitable et durable. En effet, que ce soit l’”accumulation primitive du capital ” – grâce à une exploitation inhumaine, criminelle, ahurissante, des prolétaires du “Nord″ et des esclaves du “Sud″- ou de certaines «  avancées » apparemment « spectaculaires » du nazisme et de tous les fascismes,elles ont toutes  porté en elles la misère multiforme  des masses laborieuses comme la nuée porte la pluie… C’est ainsi que même le “Camp Socialiste″ s’effondra en 1990. Un jour, il en sera de même, assurément ( !), de la Chine dite communiste qui, depuis les tueries tragiques ( !) et massives …de la Place TIAN’anmen en juin 1989 à Pékin, se trouve minée par des lézardes létales … Par contre, nombre d’observateurs avisés croient que le Grande Démocratie indienne, avec une démarche pourtant moins tapageuse…, a plus de chance de se garantir un avenir plus serein, plus harmonieux , plus sûr…
Voilà pourquoi le marxisme –léninisme classique a dû tordre le cou à sa propre théorie de la dictature du prolétariat  il ya a déjà belle lurette !!!

Oui ! S’il est exact que les Droits de l’Homme constituent un apanageipso facto de chaque Être humain, pourquoi en priver telle ou telle génération au « profit » soi-disant de telle ou telle autre ?!

Au demeurant, au  XXIe siècle, il  n’existe au monde aucun peuple prêt à abdiquer les Droits de l’Homme, l’État de droit, la Démocratie, la Justice, l’Alternance au sommet du pouvoir  politique, le Développement sociopolitique équitable, viable et durable!!! Bien au contraire, tous les peuples du monde aspirent de nos jours ardemment  à un régime politique qui baigne dans la Démocratie, ainsi qu’à un Développement socio-économique qui repose sur «  le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». (Abraham Lincoln). Qui repose sur une  parfaite gouvernance qui seule libère toutes les énergies créatrices, toutes les potentialités humaines requises par le Développement en vue !!!

C’est la raison pour laquelle, en Afrique, les régimes politiques des Ahmed Sékou Touré, des Idi Amin Dada, des Jean-Bédel Bokassa , des Mouammar Kadhafi, des Mobutu Sese Seko, des Gnassingbé Eyadéma, des Moussa Traoré, des Mengistu Haïlé Mariam, des Ben Ali, des Hosni Moubarak, des Hissen Habré, etc et l’Apartheid ont été liquidés ou sont en voie de liquidation.

Oui ! L’homme ne vit pas seulement de «Croissance  économique», mais aussi et surtout de Liberté et de Dignité !!!
Alors, à ceux qui, à l’heure actuelle précise, rêvent d’un prétendu développement socio-économique sous–tendu par une hypothétique dictature « nécessaire », je ne peux, pour ma modeste part, que souhaiter du Courage !

Lomé, le 28 janvier 2016
Godwin Tété

Share