Il faut toujours féliciter un auteur togolais dès lors qu’il tente d’expliquer l’exception togolaise résumée dans le « mal togolais ». Il s’agit de Gilbert Sassou Attisso qui dans son livre « le mal togolais 1 » rappelle une grande majorité de la population a renoncé à l’alternance politique comme facteur de changement. Est-ce un manque de stratégie ? Est-ce la mauvaise qualité des élites qui Plus >