Contre la volonté d’un peuple, la dictature togolaise s’obstine. Faut il y voir la main des multinationales étrangères dont françaises?

Invités : 1 – M. Adma Coulibaly, Porte parole du Collectif contre la confiscation de la démocratie au Burkina Faso, depuis la France; 2 – Dr Jean Aimé Mouketou, Professeur Certifié, Activiste Gabonais, depuis la France; 3 – M. Ferdinand Ayité, Directeur du Plus >