Parti démocratique des travailleurs des villes et des campagnes (PA.DE.T)
Pour la République, le socialisme et la démocratie
(Récépissé n°1110/MATDCL-SG-DLPAP-DAPA du 27 août 2013)

Communiqué

Soutien à la manifestation du 5 octobre 2018 pour la libération de tous les détenus politiques !
Suite au soulèvement populaire intervenu après la répression sanglante de la manifestation du 19 août 2017 appelée par le PNP, le régime du RPT/UNIR a cherché un apaisement en appelant au « Dialogue » avec l’opposition. Une des conditions posées par la Coalition de 14 partis de l’opposition (C14) pour participer à cet énième « Dialogue » a été la libération de tous les prisonniers politiques, notamment ceux arrêtés lors des manifestations intervenues depuis le 19 août 2017. Pour obtenir le « Dialogue », et ainsi arrêter le mouvement en cours, le régime RPT/UNIR s’est engagé à libérer les prisonniers politiques. Mais, conformément à son habitude, il n’a pas
respecté sa parole.

Si des prisonniers politiques ont été effectivement libérés, d’autres sont maintenus en prison. Pire, de nouvelles arrestations ont lieu. Comme illustration de cette situation, signalons que Messenth Kokodoko et Joseph Eza, membres du mouvement NUBUEKE, arrêtés respectivement les 17 et 19 octobre 2017, et Folly Satchivi, responsable du mouvement « EN AUCUN CAS », arrêté le 22 août 2018, sont toujours maintenus en prison. On signale également, entre autres, l’emprisonnement à Mango, le 20 septembre 2018, d’Abou Saïbou et de M’Biba Taïrou, deux jeunes revenus d’exil.

Le PA.DE.T, estimant qu’aucune solution à la crise togolaise n’est possible sans le respect des libertés démocratiques, exige la Libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers politiques.

C’est pourquoi le PA.DE.T soutient la manifestation pacifique pour la libération de tous les détenus politiques, appelée par le « Front citoyen Togo debout » pour le 5 octobre 2018, jour anniversaire du soulèvement du 5 octobre 1990. Le PA.DE.T appelle ses militants et sympathisants à participer massivement à cette manifestation pacifique.

Tous à la manifestation pacifique du 5 octobre 2018 pour la libération de tous les détenus politiques !

Lomé, le 04 octobre 2018
Pour le Bureau national,
Le Secrétaire national
LAWSON Messan

Share