Tete Godwin

« Un cerveau et une main capables d’imiter ont été deux atouts clés de l’humanité. Nous ne sommes bien souvent que des initiateurs de solutions et d’inventions créées par nos ancêtres, il y a des milliers, voire des dizaines de milliers d’années. On ne réinvente pas la roue, mais on ne réinvente pas non plus la façon de faire du feu, du fer, ou de cultiver le blé. Peu d’hommes inventent ou créent, la plupart imitent ».
« Lors qu’on planifie une attaque, il est préférable d’avoir de nombreux soldats, des systèmes de communication efficaces pour coordonner son action, et deux objectifs majeurs : éliminer l’adversaire et survivre ».

Joël Bockaert, La Communication du vivant. Éd. Odile Jacob, Paris, 2017,  pp. 153 et 20.

INTRODUCTION

« Sans théorie révolutionnaire, pas de mouvement révolutionnaire », nous a appris l’illustre stratège Vladimir Ilitch Lénine. Qui ! Assurément, la théorie, c’est la boussole — (l’auto-éclairage, l’auto-guidage) — sans laquelle le navigateur navigue à vue, cafouille, va à la dérive ! Et le même Lénine d’ajouter immédiatement : « Mais la pratique est supérieure à la théorie parce qu’elle nous met directement en contact avec la réalité ».

Par ailleurs, notre immortel frère Thomas Sankara nous a enseigné que « Seule la lutte libère ». Et le fameux Mahatma Gandhi aimait à répéter qu’« À  l’instant même où l’esclave décide qu’il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent ».

Voilà la raison d’être du présent article de presse. Car qui dit pédagogie dit répétition. Entrons donc dans le vif de notre sujet.

I. EXPLICITATION DES DEUX ÉPIGRAPHES CI-DESSUS

A) Il n’y a rien de nouveau sous le Soleil. Ce que le Peuple togolais vit aujourd’hui, d’autres peuples, pays, nations l’ont déjà vécu et/ou le vivent encore de nos jours — mutatis mutandis — bien entendu. Dès lors, nous nous devons de nous inspirer des luttes, des combats d’autres peuples, pays, nations. Et Dieu sait qu’il y en a, même sur la Continent africain…, à l’heure même où je suis en train de tracer les présentes lignes !!! C’est cela que veut dire la première épigraphe.

B) Certes, et comme l’a — à juste raison — noté l’infatigable lutteur Léon Trotsky, dans certaines circonstances dialectiques, la minorité qualitative devient plus forte que la majorité quantitative Néanmoins, en règle générale, et s’agissant du déboulonnage (!) d’une dictature aussi coriace que celle des Gnassingbé vieille de plus de 52 (cinquante deux) ans (!), il convient de rechercher d’abord le plus grand nombre possible de véritables (!) combattants révolutionnaires pétris d’abnégation !!! Voilà ce que signifie la deuxième épigraphe.

II. LA DYNASTIE RPT/UNIR, ELLE, A DÉJÀ COMMENCÉ À EXHIBER (!) SA STRATÉGIE DE LA TERREUR (!!!) POUR 2020

A) En vue de se faire une idée du PROBLÈME enconsidération dans le texte-ci, le lecteur est prié de bien vouloir se reporter à mes deux articles intitulés : (i) « Toutes les premières prochaines consultations populaires au Togo seront réparatrices ou absurdes ! », daté du 02/12/2018, et (ii) Reprenons La « Question togolaise », du 08/12/2018, lesquels articles ont été publiés par nombre d’organes de presse loméens. Depuis lors, d’autres éléments constitutifs de ladite STRATÉGIE DE LA TERREUR sont venus nous éclairer davantage, que je relate ci-après, en raccourci, cela s’entend.

B) Dans son « discours » en date du 26 avril 2019, délivré devant l’aréopage de l’actuelle caricature d’« Assemblée nationale », Faure Essozimna Gnassingbé nous avait déjà annoncé la couleur quant à ce qui nous attendait : UN DURCISSEMENT RADICAL (!) DE LA DICTATURE DE SA DYNASTIE.

C) Il y a seulement quelques jours, le Ministre togolais des Affaires Etrangères : Monsieur Robert Dussey a déclaré que Faure Gnassingbé travaille bien et donc qu’il mérite un quatrième mandat (présidentiel).

Oui ! Le patron de Rober Dussey travaille si bien (!!!) qu’en tant que premier responsable de l’État togolais, il n’est toujours pas encore à même de nous dire pourquoi son régime a froidement (!!!) assassiné un oncle maternel direct (!!!) de Robert Dussey : Atsutsé Joachim Agbobli, et un oncle par alliance du même Robert Dussey : Britain Garthey !!!.

D) En 1992, Yao Tobias Tavio Amorin faisait figure de symbole, d’incarnation de la Jeunesse de la Terre de nos Aïeux : le Togo. Gnassingbé Eyadéma décida de lui ôter la vie, en guise d’exemple expiatoire frappant (!) de sa STRATÉGIE DE LA TERREUR. Ce qui fut fait. Au grand dam de tout le Peuple togolais.

En date du 30 juillet 2019, le n° 816 du journal togolais l’ALTERNATIVE nous informe que deux jeunes gens de chez nous : MLTAWO DEKPO et KOFI dit CIMETIÈRE auront été kidnappés à leurs domiciles respectifs, menottés et emportés manu militari par des « agents de sécurité’ ». Leurs corps seront retrouvés plus tard, sans vie, à un endroit sauvage, avec des balles dans la tête !!! Et ça, sous le prétexte que ces jeunes gens auraient volé de l’argent dans la demeure d’un ministre de la dynastie RPT/UNIR. Mais, au XXIe siècle, est-ce que l’on supprime la vie à un ÊTRE HUMAIN parce qu’il a volé de l’argent ?!

Ma conviction personnelle est qu’il s’agit tout bonnement (!) d’une démonstration magistrale de la stratégie de la terreur que le régime APT/UNIR entend déployer en relation avec 2020 !!!…

E) Dans son « allocution » susmentionnée du 26 avril 2019, Faure E. Gnassingbé nous avait déjà mis la puce à l’oreille quant à de nouvelles « lois » liberticides visant à CORSETER (!) la dictature héritée de son géniteur. Et voici que la soi-disant « Assemblée nationale togolaise » actuelle se trouve, ces jours-ci, à la manœuvre. Des textes viennent d’être adoptés, qui interdisent CARRÉMENT (!!!) CHEZ NOUS, DE FACTO (!!!), TOUTES FORMES DE MANIFESTATION POPULAIRE LIBRE ET PACIFIQUE…

               F) À la kalachnikov, les tenants du régime éyadémao-gnassingbéen, en bons machiavéliens, ajoutent la « carotte ». Ils adoptent une démagogie de bas étage tous azimuts. Ils « inaugurent » ceci et cela ici et là…

Mais, ce que le Peuple togolais demande depuis toujours auxdits tenants, ce ne sont nullement des « inaugurations » trompe-l’œil, ce sont plutôt des RÉFORMES constitutionnelles, institutionnelles, électorales, médiatiques, le vote de la Diaspora togolaises, la limitation de la durée et du nombre des mandats présidentiels — avec la mention : « EN AUCUN CAS NUL NE PEUT EXERCER PLUS DE DEUX MANDATS » — une transition digne de ce nom : toutes choses nécessaires à la Renaissance d’un État togolais véritablement (!!!) autre… Un État togolais de droit, de liberté, de justice, de prospérité, de Dignité !!!

III. « L’ORGANISATION DÉCIDE DE TOUT » !!!

Si ma mémoire ne me trahit pas, je crois savoir que c’est dans son célèbre ouvrage « Que Faire ? », rédigé — à dessein — à la veille de la grande Révolution bolchévique de 1917, que l’archange de la révolution : Vladimir Ilitch Oulianov alias Lénine martela cette Vérité universelle, irréfutable, éternelle ! Oui ! Toute activité humaine valable requiert de l’ORGANISATION (!!!), c’est-à-dire, tout compte fait, de la méthode, de la rationalité. Nous nous devons dès lors, nous combattants togolais de la liberté, de nous ORGANISER de la manière la plus adéquate possible. Notre Terrain doit aider notre Diaspora à S’ORGANISER, et notre Diaspora doit aider notre terrain à S’ORGANISER. Nous avons absolument (!!!) besoin de TROIS (!!!) CHOSES : DE L’ORGANISATION !!! DE L’ORGANISATION !!! DE L’ORGANISATION !!!

CONCLUSION

PEUPLE TOGOLAIS !

Par notre Foi (!), notre Courage (!), nos Sacrifices (!), notre UNION PATRIOTIQUE SACRÉE (!!!), LA POURSUITE DE NOTRE ÉPIQUE COMBAT SANS DÉFAILLANCE (!!!), LA NATION TOGOLAISE RENAÎTRA !!!

Paris, le 10 août 2019

Godwin Tété

Share