Que Laurent Gbagbo ait perdu l’élection présidentielle en Côte d’ivoire, cela ne fait vraisemblablement aucun doute. Qu’il faille critiquer et condamner son coup de force, en se maintenant au pouvoir contre le verdict des urnes, cela va de soi. Toutefois, l’on ne peut néanmoins s’empêcher de rester circonspect face à l’étonnante et subite conversion, de ce que l’on nomme pompeusement la Plus >