yves-ekoue-amaizo-togoDr Yves Ekoué AMAIZO était l’invité de l’émission « Visages d’Afrique ». Il intervenait sur le surrendettement du Togo. L’économiste togolais a pointé du doigt le problème qui explique cette situation évoquée dans le rapport de la FMI.

Selon ce dernier, la gouvernance actuelle ne permet pas au Togo de réaliser une croissance économique digne de ce nom. « La croissance économique d’un pays montre seulement à quelle vitesse vous avancez. Mais pour savoir si vous avancez réellement vous devez vous comparez. Si vous avancez plus vite que la moyenne de la région, réellement vous avancez mais si vous êtes en dessous de la moyenne, vous n’avancez pas. Donc il a y un gros problème de la façon dont vous créez la richesse », a-t-il laissé entendre.

Dr Yves Ekoué AMAIZO, d’après son analyse, estime qu’il y a un problème dans la façon dont on crée la richesse. celles-ci sont bien créées, mais ne profitent pas au peuple.

« Prenons le port, beaucoup d’argent viennent, mais le peuple togolais, le gouvernement même n’en voient pas la couleur. Donc ça part à l’étranger compte tenu des accords que nous avons signé par le passé », a indiqué ce dernier.

« Ce que j’essaie de vous montrer, c’est que ceux qui gouvernent choisissent des gens qui font que l’argent qui rentre dans le compte togolais et pour le peuple togolais, est de moins en moins grand. C’est un problème. Le peuple togolais doit comprendre qu’il y a des gens au pouvoir qui choisissent d’abord de travailler pour des intérêts étrangers et ces derniers leurs donnent en retour des miettes. Voilà pourquoi le peuple est à 60% pauvre », a-t-il démontré

Poursuivant son argument, l’économiste togolais, Consultant international, souligne que la situation du Togo apparaît comme si tout allait pour le mieux.

« Nous avons voulu faire un centre pour les banques, mais la plupart de ces banques au Togo ne paient pas d’impôts. C’est une zone franche. Donc vous faites venir les gens qui ne vous rapportent rien, seuls les quelques boulots ici et là qui sont d’ailleurs occupés par les mêmes gens du pouvoir ; que gagne le peuple togolais dans cette histoire ? », se demande-t-il.

Pour lui, on peut s’endetter tout en ayant de la croissance, et il faut que cet endettement serve à créer de la richesse à moyen et à long terme. Mais cela n’est pas malheureusement le cas au Togo. « Il y a un vrai problème de gouvernance avec ceux qui sont là ».

R.A

source : icilome

Share